udrugahupf@gmail.com HUPF
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Projets

Réalisés et en cours de réalisation

Projet Notre monde...My world

  • mercredi, 25 juin 2014 21:30
  • Written by 

Antoine Germain, Ana Janžić, Hana Kajari i Ema Milat, les élèves de première année en section bilingue franco-croate du 18e lycée de Zagreb étaient les seuls Croates à participer au projet international „Notre monde...My world“ en représentant leur établissement et la Croatie à la rencontre européenne qui a eu lieu à Genève du 18 au 21 mai 2014.

 

 

 

Porté par six académies (Dijon, Grenoble, Lille, Martinique, Nancy-Metz, Strasbourg) et leurs partenaires étrangers associés, ce projet a permis aux établissements impliqués de développer un projet d’éducation au développement durable et à la solidarité internationale de qualité en impliquant les élèves par une coopération active, leur permettant un véritable apprentissage de la représentation citoyenne dans une dimension internationale. Cette rencontre visait surtout à susciter ou développer l’esprit d’initiative et d’entreprise des élèves, leur sens des responsabilités et leur esprit critique.

 

Dans un premier temps, 50 établissements scolaires français et 12 établissements scolaires étrangers, partenaires de ces 6 Académies, ont mobilisé leurs élèves autour de l’enquête mondiale des Nations Unies pour un monde meilleur basée sur les Objectifs du Millénaire du Développement. 6200 élèves ont participé au vote sur la redéfinition des OMD de l’ONU et ont choisi trois objectifs prioritaires (la protection contre le crime et la violence, la protection des forêts, des rivières et des océans et une bonne éducation).

 

La rencontre européenne de Genève, qui s’est tenue dans les locaux des Nations-Unies (Office mondial de la Météorologie) a donné l’occasion aux élèves représentants de simuler une réunion de l’Assemblée Générale de l’ONU et d’y défendre les résolutions rédigées lors des phases précédentes (au sein de leur établissement, lors de la rencontre dans chaque académie). Les élèves représentants des pays membres de l’ONU étaient répartis en commissions par type de pays : pays émergents, pays développés, pays les moins avancés. Une fois rédigées, leurs résolutions ont été signées par Monsieur Christian Blondin qui s'est engagé à les remettre au Réseau des solutions pour le développement durable créé par le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon.

Tout au long des trois jours de travail les élèves ont fait preuve d’autonomie, de créativité en animant les débats avec rigueur et enthousiasme et ont été le moteur de la dynamique. La bonne ambiance était présente même en dehors des sessions. Les échanges ont été très amicaux. De nombreuses rencontres ont été effectuées. Nous l’avons tous vécu avec beaucoup de joie et de bonne humeur…

Martina Detelj, prof.

 

Le projet Notre monde vu par les élèves...

“Nous sommes partis le samedi 17 mai vers six heures du soir en direction de Genève. Nous sommes arrivés là-bas le lendemain vers midi. Comme nous étions la première délégation à arriver, nous avons fait une visite de Genève en attendant l'arrivée des autres délégations qui sont arrivées vers 17h.

Nous avons fait connaissance au cours d'un repas où chaque délégation avait ramené des spécialités. Le lendemain matin, nous sommes partis à l'OMM (Office mondial de la météorologie) où l'on nous a expliqué le déroulement des débats. Nous avons été séparés et répartis en 6 sous-commissions traitant des sujets suivants : la prévention des violences, la sauvegarde des fleuves et des forêts et une bonne éducation. Nous avons débattu jusqu'à midi trente, puis nous avons déjeuné et nous avons ensuite terminé de débattre. Le jour suivant s'est passé selon ce modèle. Le dernier jour consistait en la présentation des oeuvres collectives et la remise des résolutions à Monsieur Christian Blondin qui s'est engagé à les remettre au Réseau des solutions pour le développement durable créé par le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon.

J'ai vraiment aimé ce voyage car il m'a permis de rencontrer de nombreuses personnes et m'a aidé à mieux comprendre le fonctionnement de l'ONU. C'était très agréable !“

                  Antoine Germain, 1.d, section bilingue, XVIII. gimnazija

  • 473
  • Last modified on mercredi, 25 juin 2014 21:42